Logo Carrefour
Logo Carrefour

Découverte

25 septembre 2021 • 2 min. de lecture

Pourquoi faut-il privilégier le coton bio ?

Retenez déjà qu’il faut 8 000 à 10 000 litres d’eau pour produire 1 kg de coton standard.

Le coton bio permet de diminuer la consommation d’eau

Saviez-vous que le coton bio, contrairement aux idées reçues, diminue la consommation d’eau ? En effet, la culture du coton biologique permet d’éviter les pesticides, les insecticides et les produits chimiques. C’est un compost naturel et respectueux de l’environnement.

Ainsi, la fabrication d’un tee-shirt basique en coton bio nécessite environ 250 litres d’eau. C’est peu comparé à 2500 litres d’eau pour un tee-shirt en coton conventionnel. Pour se rendre compte, 2500 litres d’eau, c’est l’équivalent de 62 douches…

Le coton bio respecte la santé notre planète

Les produits chimiques (engrais, pesticides) sont totalement proscrits pour la culture biologique du coton. Comment sont-ils remplacés ? Par des engrais et insecticides naturels. Par exemple, des cultures-pièges (naturel : on utilise une plante qui repousse un insecte que l’on veut éviter par exemple) et des sols riches et vivants. Ils permettent d’enrichir les sols, mais aussi de ne pas détruire notre planète avec des produits chimiques.

Le coton bio préserve la diversité des insectes

Les pesticides étant proscrits pour faire pousser le coton biologique, sa culture préserve donc la diversité des insectes. En effet, les pesticides utilisés dans la culture conventionnelle du coton détruisent en masse les insectes, pourtant essentiels à notre survie.

Le coton bio préserve la santé des animaux et de l’Homme

Fini l’usage de pesticides dangereux pour la culture du coton écologique. On respecte à la fois la terre, les animaux et bien sûr la santé des agriculteurs. Ce n’est pas parce que le coton est cultivé dans des pays lointain qu’il faut oublier les travailleurs qui participent à sa récolte. Il est important de savoir que les pesticides utilisés dans la culture conventionnelle détruisent la diversité des insectes. Aussi, ils sont susceptibles d’être des perturbateurs endocriniens. Ils sont également des agents neurotoxiques, pour les animaux et pour l’Homme. Ils sont dangereux donc pour ceux qui fabriquent le coton, et ceux qui le portent.

© 2021 Carrefour Polynésie Française. Tous droits réservés.